Une brève histoire du placement produit au cinéma

C'est devenu quasi incontournable dans les blockbusters (américains entre autres) : les marques se battent pour se placer ou pour placer leurs produits, ne serait-ce que quelques secondes à l'écran. Parfois de façon subtile ou amusante, d'autres fois de façon beaucoup plus intrusive et honteuse. Voici aujourd'hui une petite rétrospective vidéo (6'30) qui nous vient du blog américain "FilmDrunk" dédié au cinéma. On y apprend des choses étonnantes, du premier film à avoir fait usage du placement produit à celui qui a battu tous les records de la pub (pas vraiment) déguisée...


Dans certains cas l'alchimie entre la marque et le scénario fonctionne. On n'imagine plus un James Bond sans la fameuse Aston Martin (sauf pendant une interruption de trois films dans lesquels BMW lui avait volé la vedette, en crispant les attentes des fans...). Le partenariat de Peugeot avec la série des "Taxi" de Luc Besson est aussi un exemple qui, à défaut d'être subtil aura su fonctionner auprès du public.

Dans d'autres cas, cela peut être catastrophique. Dans mes souvenirs, je me rappelle avoir vu plusieurs films gâchés par trop de placement produit. Parmi eux, "Les Visiteurs 2", avec Crunch, Intermarché, Volkswagen et bien d'autres. Les James Bond avec Pierce Brosnan étaient eux aussi gratinés (Sony Ericsson, BMW - puis le groupe Ford - Avis, Philips, etc.). Mais aucun de ces films n'apparait dans le top 10 (subjectif) des films ayant le placement produit le plus pourri que je vous invite à consulter.

Aujourd'hui on assiste selon moi à un phénomène non dénué d'intérêt : même si ce n'est pas à proprement parler du cinéma, la (géniale) série Mad Men a ouvert la voie à quelque chose d'assez malin. L'histoire se déroulant dans les années soixante, la série se retrouve truffée de références de l'époque. On voyait régulièrement apparaître à l'écran de la première saison des "Lucky Strike" ainsi que diverses marques d'alcool. L'alibi historique est malin, et offre une fenêtre de tir intéressante à toutes ces marques bannies des écrans...

Et pour vous, quel est votre pire souvenir de placement produit au cinéma ?

Plus d'infos : ici, et aussi. Le blog "Place my Product" est aussi très bien renseigné...
Merci à @cedbuzz qui m'a inspiré cet article via son tweet :)

3 posts:

Naomi
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Naomi

Yes!! j'ai trouvé le meilleur : Pierre Cardin dans Retour vers le futur!
Marty McFly est en 1955, et se réveille face à sa mère :
"-Vous savez Pierre, c'est le premier slip mauve que je vois
- Pierre, mais pourquoi vous m'appelez toujours Pierre ?
- C'est bien votre nom ? Pierre Cardin. C'est marqué partout sur vos sous-vêtements"
J'adooOOoore!!

jm

Salut,
Concernant Pierre Cardin et retour vers le futur, il ne s'agit que d'un placement produit pour nous, les francophones ! Dans la version originale si je me souviens bien, il s'agit de Tommy Hilfiger.

Si vous cherchez une bible du placement produit au cinéma, je vous propose de jeter un coup d'oeil à ce site : http://www.vivelapub.fr/les-placements-produits-au-cinema-en-139-exemples-partie1/

Haut de page