Bonne année deux mille nœuf


Il est encore temps... Alors voilà : je vous en souhaite une bien bonne, une pleine de bonheur, de réussite, avec la santé et tout...

Ma résolution en 2009 ? 1280 X 800 (pour ceux qui ont pas compris, c'est une blague de geek...).

En espérant que chacun d'entre nous puisse traverser la crise sans trop de dommages. Que va nous réserver cette année ? Dur à dire. Après les centaines de traders qui se sont jetés par les fenêtres des grandes banques de ce monde, va falloir surveiller les patrons (les gentils, ceux qui ont renoncé à leurs bonus).

Et dans la comm' ? L'avantage pour un stagiaire, c'est qu'il sait qu'il ne coûte pas très cher pour l'entreprise qui le prend en stage. C'est après que ça se gâte : promesse d'embauche à temps partiel ? Ou pas. Une chose est sûre, va falloir être vigilants, et surveiller de près l'évolution du secteur.

Après les lettres envoyées au Père Noël, c'est peut-être aux annonceurs qu'il va bientôt falloir écrire :

"Cher annonceur,

Cette année mon agence à été sage : elle ne t'a pas facturé trop d'honoraires et à été raisonnable sur ses frais techniques engendrés pour des prestations réalisées par des tiers. Aussi, j'aimerai s'il te plaît que cette année soit comme les précédentes, et qu'elle nous permette de continuer à travailler ensemble dans de bonnes conditions.
N'écoute pas les méchants de ton service achats. Réduire les budgets comm n'est pas LA seule solution pour sauver les dividendes de tes actionnaires.
Je te promets en revanche que je serais plus que jamais créatif, à l'écoute de tes problématiques et de tes suggestions.
En espérant avoir de tes nouvelles bientôt, autrement que par l'annonce d'un plan de sauvetage, je t'envoie plein de poutous.

PS : je te laisse une assiette de gâteaux près de la cheminée de l'agence. En gros, c'est quand tu veux pour prendre l'apéro !"
Haut de page